Les bâtisseurs d'empire

ou

le "Schmürz"

 

de Boris Vian

 

 

 

Poursuivie par un bruit terrible, une famille entière est contrainte de déménager d’étage en étage, dans un appartement chaque fois plus petit, jusqu’à ne former plus qu’une seule pièce minuscule.

 

Le spectateur est sans cesse tiraillé entre le rire, provoqué par le cocasse des situations, et l’indignation face au traitement infligé au Schmürz, bouc émissaire de la pièce mais aussi à l’individualisme et à l’égoïsme des personnages. L’absurde fonctionne à plein régime, les jeux sur le langage font merveille.

 

La pièce la plus réussie, et la plus personnelle de Boris Vian.

Mise en scène : Guillaume Morana

Décors : Gladys Busson

Distribution (par ordre d'entrée en scène) :

Elliot Trotereau , Jérôme Sieurin, Gladys Busson, Lin Lin Thao, Catherine Grammosenis. Jean-Pierre Sayah.